Transient sky 2020 - 2ème édition

Le deuxième atelier PNHE "Transient Sky 2020" (TS2020) se déroulera du lundi 4 juin 2018 en milieu de matinée au mercredi 6 juin 2018 en milieu d'après-midi, dans l'amphithéâtre 12.01 du campus Triolet de l'Université de Montpellier.

L'étude des sources astrophysiques transitoires connaît un contexte très favorable, avec l'éclosion récente de l'astronomie multi-messagers et la perspective d'un afflux important de données à l'horizon 2020. Le 17 août 2017, la détection par LIGO-Virgo d'un signal d'ondes gravitationnelles émis par la fusion de deux étoiles à neutrons, et son association avec le sursaut gamma court GRB 170817A et la kilonova AT 2017gfo, ont marqué le début d'une ère nouvelle pour l'étude du ciel transitoire. Dans les années à venir, de nombreuses observations multi-longueurs d'onde et multi-messagers sont attendues en provenance d'instruments de nouvelle génération (LSST, SKA, CTA, SVOM, LIGO-Virgo, IceCube, KM3NET, etc), avec une sensibilité et une cadence inégalées.

Du fait des défis considérables que poseront ces nouvelles observations, les ateliers TS2020 ont pour objectif de fédérer les futurs acteurs français de l'astronomie du ciel transitoire, et d'engager les actions nécessaires au développement et à la coordination de cette discipline au niveau national.

Le premier atelier TS2020  qui s'est tenu à Orsay en Juin 2017 a dressé un panorama des instruments futurs dans lesquels la communauté française est impliquée, et abordé les thématiques scientifiques et les problématiques observationnelles. Le relevé de conclusions de l'atelier peut être trouvé ici.

Dans la continuité de cette réflexion, la seconde édition de TS2020 se focalisera sur la problématique des alertes. Après un examen des besoins techniques au regard des objectifs scientifiques recherchés, l'atelier approfondira la question du contenu des alertes, de leur classification et de leur diffusion, en particulier pour les instruments les plus prolifiques. La troisième session abordera les outils existants ou à développer pour la gestion des données d'alertes (agrégation des données et visualisation, aide à la décision, archivage). La dernière session portera sur la question de la reconnaissance des tâches de services d'observation dans ce cadre. Le matin du troisième jour sera consacré au travail en sessions parallèles, dans le but d'élaborer des propositions concrètes sur les outils et les tâches de services, et d'avancer dans la préparation de la prochaine prise de données (O3) de LIGO-Virgo.

L'atelier est organisé avec le soutien financier du Programme National Hautes Energies, du Labex OCEVU, de l'Action Spécifique SKA-Lofar et du Laboratoire Univers et Particules de Montpellier (CNRS/IN2P3 et Université de Montpellier). Il est ouvert à tous et sans frais d'inscription. Les repas du midi des trois journées seront pris en charge, et un cocktail dînatoire sera offert le deuxième soir. Enfin, afin de faciliter la participation des jeunes chercheurs, ces derniers pourront bénéficier d'une aide financière pour leur transport et leur hébergement s'ils en font la demande via le formulaire d'inscription.

Pour contacter le comité local d'organisation : ts2020@lupm.in2p3.fr

Personnes connectées : 1